Estimer le coût réel d'un bateau pour son propriétaire

Posséder son propre bateau est un rêve hérité de l'enfance et alimenté par nos navigations d'adulte. Le bateau est un achat passion, pourtant il ne faut pas omettre d'en prévoir les coûts d'entretien et d'utilisation. Voici quelques éléments pour faciliter cette estimation.

Le coût de stationnement d’un bateau

Stationnement d'un bateau

La première chose à considérer est le temps que vous aurez à consacrer au bateau et la proximité de son lieu de stationnement par rapport à votre résidence. Si vous avez la liberté de venir souvent à bord et d'assurer vous-même l'entretien courant, le coût en sera nettement réduit. Le lieu de stationnement du bateau est une considération primordiale, en effet on comprendra aisément que les tarifs varient grandement selon la zone géographique, la proximité d'une grande ville ou encore le type d'infrastructure. Pour un bateau fluvial de 12 mètres sur ponton, on comptera de 70 à près de 300 € par mois. 

Coûts d’utilisation des équipements portuaires et carénage

Coûts d’utilisation des équipements portuaires

Choisir un port bien doté techniquement permet de disposer sur place des moyens de levage et de manutention qui permettent les sorties de l'eau pour le carénage qui revient tous les 1 à 3 ans. Pour cela on compte environ 150 € pour la mise à terre et autant pour la remise à l'eau.

Si on fait les travaux soi-même, entre la location d'un nettoyeur haute-pression, les quelques raclettes, rouleaux, bande-cache et la peinture antifouling, on dépasse rarement les 300 € de fournitures. On en profitera pour vérifier l'état des anodes, mais leur remplacement n'est pas très onéreux. On rajoutera au bas mot 400€ à 500 € si l'on choisi de faire réaliser ce carénage par un professionnel.

 

Entretien régulier et matériel de sécurité

Entretien régulier d'un bateau

Pour ce qui est de l'entretien de routine, on comptera une vidange moteur par an même si le bateau navigue peu. Cela inclut l'huile et les filtres à air, à huile et à carburant. Difficile ici de donner un tarif qui variera selon que l'on procède soi-même ou que l'on fait appel à un professionnel. Si ce dernier n'est pas sur place, le déplacement est à prévoir en sus. Comptons entre 150 et 400 € par an. 

On ne négligera pas le remplacement du matériel de sécurité comme les extincteurs, ou celui des batteries dont la durée de vie est d'environ 5 ans. Soit une moyenne d'environ 300 € par an.

 

 

Quels sont les prix du carburant et de la vignette d’un bateau ?

Prix du carburant pour un bateau

C’est selon la fréquence de vos sorties. Même si les mécaniques fluviales sont généralement sobres (moins de 5 litres à l'heure), le budget carburant n'est pas à négliger, d'autant que les stations au bord de l'eau profitent souvent de leur situation privilégiée pour appliquer des tarifs élevés. Si l'on navigue 100 heures dans la saison, cela représente environ 1000 €.

On ajoutera le coût de la vignette VNF qui est due sitôt que l'on déplace le bateau. Pour un bateau de 12 mètre la journée revient à 63 €, tandis que le tarif à l'année est de 506 €. Il existe plusieurs formules, à vous d'envisager celle qui correspond le mieux à votre utilisation.

 

Combien coûte l’assurance du bateau ?

Coût de l'assurance d'un bateau

L'assurance est un poste important. Même si elle n'est pas obligatoire, de nombreux ports exigent que le bateau soit couvert en responsabilité civile avant d'accepter de le prendre en charge. On comptera entre 1 et 2 % de la valeur vénale du bateau par an, soit environ 1500 € par an pour une unité d'une valeur de 100 000 €. La plupart des compagnies réclament une expertise avant de couvrir un bateau d'un certain âge. C'est de toute façon une sage précaution qui vous permet une estimation de l'état et de la valeur réelle de votre bateau (environ 1000 €).

 

Le coût annuel d’un bateau

Coût annuel d'un bateau

Au total et si l'on ne prend pas en compte les imprévus ni les améliorations que vous serez nécessairement tenté d'apporter au bateau, on arrive à un budget estimé de 5300 €/an. Il est bien sûr possible de s'en sortir à moins moindres frais, mais cet ordre d'idée correspond à l'usage moyen qu'un plaisancier fait normalement de son bateau.

Nous ajouterons que si celui-ci souhaite changer de bassin de navigation, il lui faudra envisager un transport routier qui lui reviendra au bas mot 3500 €.

 

Acheter ou louer un bateau ?

Acheter ou louer un bateau ?

Cette énumération a de quoi faire peur, alors faut-il acheter un bateau ou laisser cette folie à plus fortuné que soi ? Tout dépendra de votre usage ! Si vous envisagez le bateau comme un pied à terre flottant et nomade et que vous avez le loisir et les compétences pour vous en occuper, n'hésitez pas. Si en revanche vous souhaitez naviguer où vous voulez et sans contrainte, la location est une solution qui a ses avantages. Il existe aussi la formule de la gestion-location qui présente bien des attraits, d'autant que dans ce cas, vous laissez l'exploitant assumer les charges techniques et financières du bateau.

Les avantages de la gestion-location

Programme de Gestion-Location Le Boat

De quoi s'agit-il ? Vous achetez le bateau qui vous convient en neuf ou d'occasion et vous le laissez en gestion au loueur. Celui-ci se charge de le louer, de l'entretenir et d'assumer les frais de fonctionnement. En retour, vous recevez un revenu de 6 % de la valeur du bateau par an. Le programme est prévu pour durer 7 ans, au bout desquels vous pouvez choisir de prolonger le contrat, de vendre ou de récupérer le bateau. Surtout, pendant la durée du programme, vous disposez de 8 semaines de navigation par an à bord du bateau ou au départ d'une base de votre choix.

 

 

 

On le voit, il existe plusieurs manières d'envisager la propriété d'un bateau selon son usage, ses moyens et le temps que l'on peut y consacrer. Les solutions les plus évidentes ne sont pas forcément les meilleures ni les moins coûteuses. Ainsi pour un usage « plaisir » et sans contrainte, un programme de gestion présente bien des atouts pour limiter voire oublier les coûts liés au bateau.